ketty steward

 

Noir sur Blanc



 Noir sur Blanc

Fragments organisés d'une enfance antillaise,
entre cyclones et ruptures familiales,
religions hypocrites et mots fuyants.

Noir sur Blanc

Ketty Steward

Prix : 10.00 € TTC
Référence : 978-2-36469-028-8
Poids : 263 gr
196 pages

photographie de couverture et intérieures: Bertrand Robion

texte de 4e de couverture :
«
On affirme que les différences ethniques n'existent pas du point de vue des enfants. Ils naîtraient vierges de préjugés. Tour leur serait " autre " et ils découvriraient, avec une curiosité angélique, le monde que nous voulons bien leur offrir. Je refuse de croire qu'ils ne voient pas les couleurs de peau. »

(il s'agit des premières phrases du livre)

date de parution : 2 octobre 2012

Sur Facebook

la page Facebook
http://www.facebook.com/ksnoirsurblanc

Les événements, les avis, des extraits et quelques cadeaux

Où le trouver?

  • Chez votre libraire habituel, en le commandant
  • Sur le site de l'éditeur
  • Lors des salons annoncés sur le Blog
  • à compléter


Ce qu'ils en disent :

Des avis sur la toile

Le site de la librairie Charybde
«Un jeu narratif d'abord, plutôt cruel mais totalement salutaire, d’échanges, de renvois et de retours entre le noir et le blanc..»


Marianne L., sur SensCritique
« C’est un texte simple et fluide, il a la liberté de mouvement acquise par celle qui a parcouru un long chemin, qui n’a plus besoin de se créer ses propres embûches, qui a gagné la possibilité d’un regard et d’une écriture droits.»


Eric Van Hamme, pour IdFM
« Ce livre est tout sauf une énième variation sur le thème de la carnation. Il y est certes question de noir, de blanc, de noir et de blanc mais l’objet est ici éminemment plus complexe, hors de tout manichéisme à la petite semaine.»


Mélanie Fazi, sur son blog
« Ce que je n’attendais pas forcément, c’est la justesse du ton, la pudeur et l’absence de complaisance, même (voire surtout) lorsqu’elle aborde les épisodes les plus douloureux de son histoire. »


La critique d'Eldar sur la Salle101
L'émission du 8 novembre 2012
Sur la page Facebook

Ce qu'en disent les lecteurs :

« J'avais été émue lors des lectures chez Charybde, je l'ai été encore plus en finissant le livre ce matin. Merci.» E.O

«..dans cette intimité offerte à travers Noir sur Blanc, si profonde, si essentielle, elle confine parfois à l’universel, et nous apprenons aussi sur nous-mêmes.» T.J


Et vous?




La présentation du texte à sa sortie chez Charybde








revenir au début